Le Comte de Monte-Cristo, un film palpitant

Le Comte de Monte-Cristo, l’immortel chef-d’œuvre d’Alexandre Dumas vient d’être adapté à l’écran par Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière et le résultat est extraordinaire. C’est à la fois un roman d’aventure, un roman d’amour, une tragédie, un thriller et une comédie humaine et politique. Quant au personnage mythique et emblématique d’Edmond Dantès, il est remarquablement interprété par Pierre Niney.

Le film comme le roman est une comédie humaine qui montre toutes les facettes de l’âme humaine : l’innocence, l’injustice, la trahison, le regret, le remords, la vengeance, le bien, le mal, la monstruosité…

Le synopsis est le suivant : Victime d’un complot, le jeune Edmond Dantès est arrêté le jour de son mariage pour un crime qu’il n’a pas commis. Après quatorze ans de détention au château d’If, il parvient à s’évader. Devenu immensément riche, il revient sous l’identité du comte de Monte-Cristo pour se venger des trois hommes qui l’ont trahi.

Une histoire d’amour et de vengeance

Edmond Dantès est un homme fascinant, un héros, qui sous ses différents masques est un homme blessé. C’est un innocent qui a souffert et croit qu’il pourra guérir de ses blessures en se vengeant de ceux qui en sont la cause. Il a, en effet, été trahi par la puissance publique et par ceux qui se prétendaient ses amis. Il ne pardonne pas à ses bourreaux et ourdit un plan machiavélique et cruel pour se venger.

Il aurait pu les tuer, leur loger une balle dans la tête mais il veut les déshonorer, les punir par où ils ont péché : faire tomber le procureur par la justice, le banquier par l’argent, l’homme de cœur par le cœur. La vengeance est son seul moteur jusqu’à ce qu’il se fasse rattraper par l’amour. Pierre Niney dans le rôle d’Edmond Dantès montre toutes les facettes de son immense talent. Il incarne aussi bien Edmond Dantès à 20 ans qu’à 40 ans : le Dantès jeune, insouciant et amoureux qui croit en l’amour, en l’amitié, le Dantès christique qui survit dans sa prison au château d’If et le Dantès de 40 ans marqué de cicatrices aussi bien physiques que morales. Sa rencontre avec l’abbé Faria, au moment où après des années de solitude dans son cachot, il va sombrer dans la folie est bouleversante et intense. Les deux hommes éprouvent mutuellement un bonheur immense à renouer le contact avec un autre être humain. Leur premier regard est halluciné. Ils n’arrivent pas à y croire. C’est un passage très émouvant.

Anaïs Moustier, qui avait déjà joué avec Pierre Niney dans «Sauver ou Périr» est une magnifique Mercédès. L’actrice, qui a un réel charisme montre elle aussi toutes les facettes de son talent et incarne avec autant de brio la jeune et fraîche Mercédès que celle-ci devenue femme et mère.

Un film palpitant

Le roman était déjà un page turner, un feuilleton, un dyptique dont la première partie se déroulait de la trahison jusqu’à la sortie du château d’If et dont la deuxième partie relatait l’inexorable et implacable vengeance .de cet homme injustement jeté dans un cachot et trahi par ses propres amis. Le film comme le livre se dévorent d’une traite et l’on ne sent pas le temps passer. C’est un véritable thriller. Le suspens est haletant, lors de l’évasion d’Edmond Dantès. Le spectateur craint pour la survie du héros et a peur qu’il ne se noie.

L’idée du dîner d’Auteuil est une mystification d’une grande cruauté de la part de Monte-Cristo. La scène où il raconte à ses invités l’histoire de l’enfant enterré vivant pour faire comprendre aux coupables qu’il les a démasqués est un morceau d’anthologie plein de suspens.

Un chef d’œuvre. Un grand film à la fois épique et romantique. Un film d’aventures et d’amour. C’est aussi une histoire de rédemption car au terme de toutes les péripéties que traverse le Comte de Monte-Cristo, c’est l’amour de Mercédès qui le sauve. Un film à voir absolument

Casting : Pierre Niney, Anaïs Demoustier, Laurent Lafitte, Patrick Mille, Bastien Bouillon, Ana Maria Vartolomei, Vassili Schneider; Julien de Saint Jean, Julie De Bona, Adèle Simphal

Un long métrage d’Alexandre De La Patellière, Matthieu Delaporte

#lecomtedemontecristo, #unifrance, #alexandreduams, # catherinemerveilleux, lejouretlanuit.net, #edmonddantes,@pierreniney, @anaismoustier, #laurentlafitte, #marseille, #châteaudif, @patrickmille

https://www.lulu.com/fr/shop/catherine-merveilleux/woke-culture-les-paradigmes-artificiels/paperback/product-mndq7m.html?q=woke+culture+les+paradigmes&page=1&pageSize=4

L'auteur

Rejoignez 13 milliers d’autres abonnés

En savoir plus sur Le Jour et La Nuit

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading

Plateforme de Gestion des Consentements par Real Cookie Banner